Seychelles | Praslin | Mahé | Amirantes | Madagascar | Nosy Be
 
 

La danse
 
Musicales, les Seychelles sont naturellement portées à la danse. Avec tout d'abord la " sega " au cours de laquelle les couples ne se touchent jamais, rythmée par un tambour chauffé au feu de bois pour rendre un son sourd. La " moutia ", répétitive et syncopée, moins touristique, est marquée par des tam-tams et un zez, une cithare monocorde. Enfin, les " kamtolés " mêlent polkas, mazurkas et valses sur fond de violons, de banjo, de mandoline et d'accordéon. A Praslin, fin avril, une grande fête avec barbecue géant entraîne tout le monde à la cadence enivrante de la moutia et des orchestres kamtolés.
 
Le coco de mer
 
Cette noix énorme lourde de quelque 20 kilos ne se voit qu'à Praslin, précisément dans la vallée de Mai et sur l'île Curieuse. En raison de sa forme suggestive, ce fruit du cocotier est plus populairement appelé le " coco-fesses " car il dessine joliment l'anatomie d'une femme. Il est aussi à l'origine de l'expression " cucul la praline ", en l'honneur, si l'on peut dire, du duc de Praslin, ministre de Louis XV.


 
En savoir plus | Partir | Célébrités | Spécialités