Polynésie | Moorea | Bora Bora | Tuamotu | Marquises
 
 


 
 

Paul Gauguin (1850-1903) : après une longue période de vie matérielle misérable, Gauguin, qui a vécu deux ans à Tahiti, revient définitivement en Polynésie en 1895. Il choisit de vivre dans un fare au bord de l'eau. Là, il se consacre à l'écriture, à la peinture et à la sculpture, décidé à traduire toute la sensualité des lieux.
 
Quatre ans plus tard, voulant se confronter à une nature encore plus vierge, il quitte Tahiti pour l'île marquisienne de Hiva Oa. Peintre de la vahiné, il réalise de nombreux tableaux qui traduisent sa fascination pour l'authenticité de la vie maohi. A Atuona, l'île conserve de son passage une reconstitution de sa " Maison du Jouir " ainsi qu'un petit musée dédié à celui qui voulait " établir le droit de tout oser ".
 
Jacques Brel (1929-1978) : autre artiste anticonformiste, le chanteur belge a lui aussi choisi de vivre dans le cadre serein de l'île de Hiva Oa. Ce fils d'industriel bruxellois s'y installe au lendemain de sa fulgurante carrière de chanteur interrompue en pleine gloire en 1967. Tout en menant une nouvelle carrière d'acteur, il part aux Marquises, là où " le temps s'immobilise ".
 
Amateur de voile et pilote d'avion, Brel passe avec sa compagne Madly une grande part de son temps à sillonner et survoler toutes les îles environnantes. Sa passion des Marquises est telle qu'il donne le nom de l'archipel au dernier album qu'il enregistre à Paris en 1977.


 
En savoir plus | Partir | Célébrités | Spécialités