Antilles | Martinique | Sainte-Lucie | Saint-Vincent | Grenadines
 
 

Une impératrice et des poètes
 
Joséphine de Beauharnais (1763-1814) : Née à Trois-Ilets, Marie-Josèphe Tascher de la Pagerie quitta la Martinique en 1779, en épousant le vicomte de Beauharnais, qui eut l'infortune d'être guillotiné en 1794. Remariée à Napoléon Bonaparte, Joséphine est devenue impératrice en 1804. Elle accomplit ainsi la prédiction d'une vieille Martiniquaise lui ayant annoncé qu'elle deviendrait " plus que reine ".
 
Aimé Césaire (1913) : Né à Basse-Pointe, le grand écrivain fut aussi député de la Martinique et reste l'emblématique maire de Fort-de-France depuis 1945. Il a consacré son oeuvre à la quête de la " négritude ". Poète, dramaturge, l'auteur de Cahier d'un retour au pays natal (1939), de Soleil cou coupé (1948) et de Moi laminaire (1982) est resté un rebelle, fidèle à la révolte nécessaire pour une identité noire.
 
Jean-Marc Monnerville (1956) : Plus connu sous le nom de Kali, le musicien au banjo est aujourd'hui une grande figure de la musique antillaise. Influencé par Bob Marley, Kali est un auteur-compositeur inspiré par toutes les musiques qui se jouent en Martinique (reggae, bélé, makossa, mazurka ou zouk-love). En français et surtout en créole, il a signé plusieurs albums remarqués : Lésé la té tounen (1993), Débranché (1995), Franc-O-Faunes et Kali au New Morning (1998).


 
En savoir plus | Partir | Célébrités | Spécialités