Seychelles | Praslin | Mahé | Amirantes | Madagascar | Nosy Be
 
 

Les lémuriens
 
Pas de singe à Madagascar ! Aucun ! Mais des lémuriens, ici et là, partout ! La preuve : les neuf dixièmes de l'espèce que compte la planète vivent dans l'île. Ces petits animaux inoffensifs se divisent en deux groupes, les diurnes et les nocturnes. Si vous vous promenez après le coucher du soleil, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir un de ces maki, comme on dit en malgache. Arboricoles, ces petites bêtes discrètes aux yeux globuleux et aux gestes lents sont une des curiosités nationales, au point que certains font le voyage uniquement pour les voir.
 
L'arbre du voyageur
 
Emblème national de Madagascar, le ravenala mérite son rang de célébrité. En malgache, il signifie " feuille de la forêt ". C'est parce que la base de ses feuilles recueille l'eau de pluie que ce voisin du bananier a été surnommé " l'arbre du voyageur ". Si l'on a soif il est toujours possible d'aller s'y abreuver. En plus, avec sa vingtaine de feuilles disposées en éventail à une quinzaine de mètres de sol, il est splendide. Il désaltère, sa graine et son fruit sont comestibles, ses feuilles sont utilisées comme toiture, son tronc fournit des planches, sa fibre entre dans la confection de la pâte à papier. Pas de doute, cet arbre incarne l'âme de l'île, c'est-à-dire l'union de l'homme et de la nature.
 
Le raphia
 
Beaucoup connaissent le nom, peu savent de quoi il s'agit. D'abord c'est le seul mot malgache à être utilisé dans toutes les langues. Mais c'est surtout une sorte de palmier dont on utilise les fibres pour confectionner des sacs, des paniers, des tissus, des chapeaux ou des sandales. Coupé en fines lamelles, teint puis tissé, on l'appelle la " rabane " ; mélangé à des fils de soie, il devient le " jabo ". Même Yves Saint-Laurent l'a utilisé dans ses collections.


 
En savoir plus | Partir | Célébrités | Spécialités